BANGWE Newsletter no34. TOUS NOS MEILLEURS VOEUX

 

Chères collègues, amies et sympathisants

 

Une fois n'est pas coutume dit-on. Aussi c'est avec joie que cette brève newsletter a pour but de vous exprimer nos meilleurs voeux pour les fêtes de Noël 2022 et de la nouvelle année 2023 qui commence bientôt.

A l'occasion je souhaite livrer l'un ou l autre fait marquant ayant impliqué notre organisation depuis septembre 2022 en tant que membre du Centre de Liaison CLAFG et du Comité du Statut de la Femme de l'ONU. Les deux organisations faitières ont tenu leur Assemblée Générale et BANGWE y était représentée.

De plus les deux ont prévu l'organisation d'une rencontre conviviale dédiée aux voeux des fêtes de fin d'année. Le Comité sur le Statut de la Femme a pris soin d'inviter des personnalités de la Genève internationale ou l'une ou l'autre autorité du Canton de Genève.

Afin de mieux illustrer l'intéret et et l'importance de ces initiatives, veuillez jeter un coup d'oeil sur ces cartons d'invitation où vous pourrez vous faire une meilleure idée.



MERRY CHRISTMAS AND HAPPY NEW YEAR

DE LA PART DE BANGWE ET DIALOGUE/ONG

et de votre devouee Me SAMOYA KIRURA COLETTE, présidente

BANGWE Newsletter no 33 suite: Coup d'oeil sur la 51e session du Conseil des Droits de l'Homme

 

 La 51e session du Conseil des Droits de l'Homme s'est tenue lundi 12 septembre au vendredi 7 octobre2022 au Palais des  Nations de Genève comme à l accoutumée. La présidente et représentante internationale de BANGWE et DIALOGUE y a participé pour vous selon un horaire compatible à ses  disponibilités et selon la priorité des questions à l'ordre du jour  

 En guise d'exemple, la situation des Droits l'Homme au Burundi notamment a été objet de débats que ce soit dans les séances plénières, que ce soit dans les ateliers d'ONG intéressées.

DE  LA PROLONGATION DU MANDAT DU RAPPORTEUR SPÉCIAL SUR LA SITUATION DES DROITS HUMAINS AU BURUNDI.

En plénière, le Conseil a suivi la présentation du Rapport sur la situation des Droits de l'Homme dans ce pays en général. En a suivi les débats en plénière même, mais aussi au niveau des groupes régionaux, l'UE en l'occurrence, en vue d'un projet de résolution. Cette dernière recommandait notamment la reconduction du Rapporteur spécial pour une période d'une année. Cette résolution a été adoptée en date du 6 octobre 2022.Vingt deux pays ont voté en faveur de la résolution, et treize ont voté contre.

 TABLE RONDE DE LA SOCIÉTÉ CIVILE SUR LA SITUATION DES DROITS HUMAINS AU BURUNDI. 

C'était le vendredi 23 septembre 2022. Avec l'appui du Service chargé de la Société Civile au sein du Haut Commissariat aux Droits Humains et du Centre pour les droits civils et politiques de Genève,  l’événement a été marqué par une grande participation. Les burundais avaient répondu nombreux en particulier, vu l'intérêt évident de l'attachement au pays.

A tour de rôle 4 intervenants ont pris la parole  pour exprimer leurs préoccupations sur la situation consécutive à la crise de 2015 en générale, le problème de l'impunité en particulier. Les panélistes ont traité chacun un aspect de la situation notamment le fléau des violences sexuelles, la situation des réfugiés, les conditions difficiles de détention en général et celle des prisonniers politiques en particulier.

La demande consensuelle  des intervenants était que le Conseil des Droits de l'Homme maintienne une attention soutenue sur le Burundi, à l'heure où la Communauté internationale est ouverte à la normalisation des relations avec le Gouvernement actuel. Le vote d'une résolution prolongeant le mandat du Rapporteur témoigne de l'écho de cette préoccupation par le Conseil des Droits de l'Homme.

                                                 La représentation internationale BANGWE et DIALOGUE


BANGWE NEWSLETTER NO 33: NOUVELLES DE LA RENTREE DE SEPTEMBRE 2022

 Chères amies, chers partenaires

 

Comme chaque année, le mois de septembre ne passe pas inaperçu où que ce soit, en particulier au sein des Organisations et Associations sans but lucratif. 

A Genève, la période coïncide avec la tenue de la Session du Conseil des Droits Humains au sein de la Genève internationale. Celle qui est en cours est  la 51eme Session.

 Dans cet article que nous publierons en deux parties, nous nous sommes proposées de partager avec vous l'une ou l'autre information concernant ladite session, ainsi qu'une brève  nouvelle relatant notre rencontre avec le Comité BANGWE Burundi.